Publicité

Bon matin,

Statistiques d’abattage aux États-Unis

***R.J. O’Brien cumule plus d’un siècle d’expertise en options et contrats à terme***

Porc

Cette semaine, la reprise des négociations sino-américaines sera au centre de l’attention des marchés boursiers, laquelle devrait commencer ce jeudi. On a pas trop de nouvelle depuis une semaine sur le prix du porc en Chine ou bien des achats chinois puisque c’est férié jusqu’à demain. La semaine dernier, le prix des découpes et du prix cash ont rebondit des creux de cet automne, mais l’abondance de viande vient limiter les gains. L’indice CME du prix cash a monté de 3.89 c/lb alors que la prix des découpes a gagné à peine 2 cents.

La semaine dernière, les abattages de porc étaient de 2.67 millions têtes, un record en 2019 ainsi qu’un record pour cette période de l’année. Ça donne un avant-goût des abattages qui pourraient facilement surpasser 2.7M têtes/semaine à la fin de l’automne. C’est pratiquement 6.8% de plus d’animaux que l’an dernier. À cela s’ajoute le poids des carcasses qui accélère rapidement à 210.3 lbs/carcasse comparativement à 209.6 lbs l’an dernier. En somme, la production de viande de porc était de 561.4 millions de livres, en hausse de 7.1% comparativement à l’an dernier. C’est beaucoup de viande!! Depuis le début de l’année, la production de porc est de 20.5 milliards de livres, en hausse de +4.1% versus l’an dernier.

Du côté des spéculateurs, ils continuent à bouder le marché de porc malgré la situation en Chine. Entre le 25 septembre et 1er octobre, ils ont vendu un net de 1990 contrats, réduisant leur position d’acheteur à seulement 19,465 contrats. Avec la semaine du 10 septembre, c’est la plus petite position d’acheteur que les spéculateurs détiennent depuis l’euphorie du mois d’avril dernier. Au niveau actuel, il serait plus probable (à mon avis) que les spéculateurs rembarquent dans le marché du porc advenant des signaux techniques très positifs… il suffit juste que le marché retombe dans une tendance haussière grâce aux anticipations des ventes vers la Chine.

Bœuf

Pour une 4ème semaine consécutive, le prix des contrats de bœuf affichait un gain lequel était supporté par le rebond du marché cash ainsi que des signaux techniques positifs, forçant certains vendeurs à liquider leur position. Vendredi dernier, le prix cash rapporté dans les Plaines américaines était à 107 c/lb, une augmentation de 3 à 4 cents/lb dépendamment des régions.

La semaine dernière, l’USDA a rapporté des abattages de 639,000 têtes ce qui représente une baisse de -1.4% et -0.2% par rapport la semaine précédente et l’an dernier, respectivement. Le poids des animaux augmente graduellement, à 1354 lbs/vivant ou 821 lbs/carcasse, c’est tout de même inférieur à l’an dernier par 16 lbs/vivant ou 10 lbs/carcasse. Au final, la production se chiffre à 523.3 millions lbs de viande de bœuf, soit 1.4% moindre que l’an dernier. Depuis le début de l’année, la production est de 20.3 milliards de livres, affichant une maigre augmentation de +0.1% versus l’an dernier.

Prix du CàT de bœuf pour décembre – $US/lb

Pour l’une des rare fois depuis le printemps dernier, les spéculateurs reprennent confiance dans le marché du bœuf en achetant 5,887 contrats la semaine du 25 septembre au 1er octobre. Il faut dire qu’après l’annonce de l’incendie chez Tyson, les spéculateurs ont lancé la serviette et avaient pratiquement tout liquidé. En septembre, le spéculateurs avaient même atteint une position nette vendeur, une première depuis que le CFTC répertorie les données. À partir du niveau actuel et considérant la tendance haussière qui s’est installée depuis quelques semaines, il ne serait pas surprenant de voir les spéculateurs reprendre leur position d’acheteur dans le marché du bœuf.

Bonne journée

 

GABRIEL JOUBERT-SEGUIN, M.SC, CFA, CAIA
Stratège de Marché / Market Strategist
Trading desk: (514) 218-6888
Mobile: (514) 449-8993
Fax: (514) 932-7340
R.J. O’Brien & Associates Canada Inc
1250 Boul René Lévesque Ouest, Bureau 4120
Montréal, Québec H3B 4W8
www.rjobrien.ca

Avertissement : Le contenu et les opinions exprimés dans le présent commentaire sont uniquement ceux de l’auteur(s) et ne sont pas nécessairement partagés par R.J. O’Brien & Associés Canada Inc. Les données et observations présentées ici ne sont fournies qu’à titre informatif et ne doivent pas être interprétées comme une indication ou garantie de rendement futur des marchés concernés. Le risque de perte dans les contrats à terme ou les options sur marchandises peut être important et ne convient pas à tous les investisseurs. Contactez votre représentant de compte pour plus d’informations sur ces risques. Les informations et les opinions contenues dans le présent document proviennent de sources jugées fiables, mais ne sont pas garanties quant à leur exactitude ou leur exhaustivité. Veuillez examiner soigneusement votre situation financière avant de prendre des décisions de transaction. R.J. O’Brien & Associés Canada Inc. est un membre de l’Organisme Canadien de Réglementation du Commerce des Valeurs Mobilières (OCRCVM) et le Fonds Canadien de Protection des Épargnants (FCPE).